LITTERATURE CONTEMPORAINE

Les carcérales – Magali Wiener

les carcerales

Les carcérales – Magali Wiener – roman français – éditions Milan Jeunesse – 8 avril 2010 – 230 pages – 11.50 €

Résumé :

C’est le 21 juin et la soirée s’annonce bien pour Rodrigues. Il va voir chanter Aurélie dans le groupe de rock Nuit rouge. Il l’aime et il est persuadé que la jeune fille n’est pas indifférente à lui non plus. Aussi, lorsque la soirée se prolonge, ils s’enfoncent tous les deux dans un square. Rodrigues fait l’amour avec Aurélie. Le lendemain, le cauchemar commence. La police vient le chercher à son domicile car Aurélie accuse l’adolescent de l’avoir violée. Rodrigues, lui, est convaincu de n’avoir pas commis ce viol.

Mon avis :

Mon dieu quel talent cette auteure pour tenir le lecteur en haleine, en transe et en pleine réflexion pendant toute cette lecture courte mais tellement intense. Car avec ses 230 pages, ce roman est un condensé d’émotions, de suspense, de révolte, bref ce que d’autres romans font en 500 pages, Magali Wiener l’a superbement bien fait en moitié moins.

Le style est hyper percutent, les phrases courtes, les chapitres également. Cette écriture est très rythmée et ultra captivante.

Le sujet du viol est un sujet hautement sensible et la manière dont l’auteure le traite est extrêmement originale. On ne suit que le personnage de Rodrigues, un jeune homme bien sous tous rapports, sportif, gentil et respectueux qui semble être amoureux d’Aurélie, une jeune fille très rock n roll. Le soir de la fête de la musique, après qu’elle ait chanté lors d’un concert, habillée très court et sexy, Rodrigues et Aurélie passent la nuit ensemble et font l’amour, selon ce que nous raconte le narrateur, Rodrigues. Alors quand le lendemain il voit débarquer la police qui l’accuse d’avoir violé Aurélie et l’arrête pour ce motif, le lecteur se prend une première pichenette, se demandant s’il a bien lu les pages précédentes…

Et tout le récit tourne autour de cette fameuse question. Rodrigues a-t-il violé Aurélie? Le lecteur est complètement immergé dans la tête de Rodrigues, ses émotions, ses questions, la manière dont il revit la soirée tout, le lecteur a l’impression de bien savoir. Sauf que les interrogatoires de police et les entrevues avec le juge d’instructions donnent des détails et des informations qui ne concordent pas avec cette histoire.

Du début à la fin, le lecteur est en apnée, en pleine réflexion sur cette situation. C’est une sensation très bizarre de vivre par procuration tout ce que vit Rodrigues à travers les pages de ce roman, d’autant plus que l’auteur nous livre un récit très réaliste et détaillé, on s’y voit très bien. L’univers carcéral est très bien décrit, on sent bien le travail de recherche de l’auteur qui a voulu faire de ce roman, limite un docu-fiction, un reportage genre Faites entrer l’accusé. C’est addictif et cela montre bien comment les détenus vivent en prison et le fait d’avoir un très jeune homme est encore plus troublant car fort de nos réflexions on imagine les conséquences de cette vie en prison sur son avenir s’il n’est pas coupable.

La fin en apothéose avec le jugement et plus encore les délibérations des jurés avec toutes les réflexions qu’on peut entendre au sujet des jeunes filles de nos jours et leur façon de s’habiller, sur les relations humaines entre les garçons et les filles, qui vous font monter le palpitant. Qu’est-ce qui va se passer pour Rodrigues? est-il coupable ou innocent?

L’auteur a su maîtriser son sujet d’une main de maître et offre un roman captivant qui fait réfléchir.

Un roman à lire impérativement!!!

Pour finir un petit mot sur l’auteure :

Magali Wiener

Professeur de lettres, Magali Wiener écrit des adaptations pour la jeunesse et conçoit des ouvrages documentaires. Après ses études supérieures, elle obtient une maîtrise de grec byzantin, un DEA grec byzantin (La Sorbonne) et enfin une agrégation de lettres classiques. Elle enseigne désormais à l’IUFM de Montpellier et poursuit son activité d’auteure en explorant le genre romanesque pour les ados.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s