YOUNG ADULT

Les sorcières du clan du nord – tome 1- Le sortilège de minuit – Irena Brignull

les sorcieres du clen du nord

Les sorcières du clan du nord – Irena Brignull – Gallimard Jeunesse – traduction Emmanuelle Casse-Castric –  20 avril 2017 – 17.50 €

Résumé :

Poppy et Clarée ne pourraient avoir de vies plus différentes. Adolescente perturbée, Poppy se fait renvoyer de tous les lycées qu’elle fréquente ; Clarée est une jeune sorcière qui a du mal à trouver sa place au sein de sa communauté secrète. Un jour, pourtant, leurs destins se croisent. Elles deviennent amies et se retrouvent en cachette, se faisant découvrir leurs mondes respectifs. Mais le doute grandit dans l’esprit de Poppy : ces phénomènes étranges qui entourent sa vie depuis toujours, les catastrophes qu’elle provoque sans le vouloir… serait-il possible qu’elle soit elle-même une sorcière? Et si son exil forcé dans le monde des humains avait un lien avec l’ancienne prophétie qui désignera la future reine des sorcières?

Mon avis :

Les sorcières du clan du nord est une sympathique histoire de sorcières, d’amitié et d’amour maternel. Une belle aventure de deux jeunes filles issues de deux mondes complètement différents et qui pourtant ont beaucoup de choses en commun. Une belle réflexion sur la difficulté de trouver sa place dans la société et une belle aventure qui devient de plus en plus palpitante au fil des pages.

La couverture magnifique et le résumé ont suffi à me donner envie de découvrir ce roman de littérature adolescente que je prends de plus en plus de plaisir à découvrir au fil de mes lectures malgré mes 40 ans passés. La lecture du prologue m’a un peu gênée en ce que ce prologue révèle beaucoup trop de choses à mon goût. J’aurai aimé un peu plus de mystère. L’auteur a choisi de nous raconter d’entrée de jeu la prophétie en cause dans cette histoire et ce qui a été fait en conséquence et par qui. Le lecteur n’aurait certes pas mis longtemps à imaginer le scénario mais au moins le petit suspens de savoir s’il avait vu juste aurait un peu pimenté la lecture. En l’occurrence, le lecteur sait déjà,  mon sens, trop de choses dès le début.

Mais cela n’a que très peu terni le plaisir que j’ai pris à cette lecture. Les deux personnages que sont Clarée, la petite sorcière et Poppy l’adolescente, mal aimées toutes deux dans leur monde respectif, sont très attachants. On les aime tout de suite, on comprend bien leur malaise et plus particulièrement celui de Poppy dont on découvre le passé et tout ce qui lui est arrivé ne peut qu’émouvoir. Clarée, n’est pas en reste non plus au niveau émotion, on l’apprécie également beaucoup. Ses doutes, ses malheurs dans ce monde de sorcières où elle peine à trouver sa place ne peuvent qu’attirer la tendresse  du lecteur. Bon on aurait bien envie qu’elle se rebelle un peu et qu’elle colle quelques beignes à certaines pour paraître moins lisse mais elle n’en reste pas moins très attachante.

Leur rencontre va être un beau moment d’échanges et l’amitié qui va naître entre ces deux jeunes filles, malgré leurs différences, est une belle preuve de tolérance et d’ouverture à l’autre, même différent. J’ai trouvé cet aspect fort intelligent dans un roman destiné aux adolescents. L’auteur profite du récit pour inculquer les idées de tolérances et d’ouverture d’esprit, d’apprendre à connaître les gens sans jugements, de savoir passer outre ses a priori. C’est très bien fait et j’ai beaucoup apprécié cet aspect.

Et bien sûr il ne faut pas oublier l’intrigue en elle-même qui est aussi bien menée. Malgré le petit bémol du prologue qui en dit trop, l’intrigue reste prenante. Le rythme est certes un peu long au départ mais une fois les choses bien mises en place, l’intrigue se complexifie quelque peu et la tension augmente au fil des pages pour notre plus grand plaisir. L’action n’est certes pas trépidante mais il y a des rebondissements et des petites révélations qui apportent leur lot de surprise et de suspense. Et par les personnages secondaires que l’auteur a placés dans l’histoire et qui prennent leur place au fur et à mesure, des questions se posent et les mystères qu’ils apportent pimentent un peu plus cette histoire pour le plus grand bonheur du lecteur..

Bref, j’ai beaucoup aimé ce roman.

J’ai découvert en même temps que je le lisais qu’il s’agissait d’un tome 1 et bien sûr je lirai le tome 2 pour connaître la suite de cette histoire dont je vous recommande la lecture.

Pour finir un petit mot sur l’auteure :

Résultat de recherche d'images pour "irena brignull"

Irena Brignull, diplômée en littérature de l’université d’Oxford, est une scénariste à succès : depuis son travail sur «Les Boxtrolls», elle a écrit l’adaptation du «Petit Prince» réalisée par Mark Osborne. Avant cela, Irena a été chargée du développement scénaristique à la BBC et chez Dogstar Films, où elle a supervisé le scénario de «Shakespeare in Love», «Capitaine Corelli» et «Bravo Two Zero», entre autres. Elle vit aujourd’hui à Londres avec sa famille. «Les Sorcières du clan du Nord» est son premier roman.

 

2 commentaires sur “Les sorcières du clan du nord – tome 1- Le sortilège de minuit – Irena Brignull

  1. J’en avais déjà entendu parler et il a vraiment l’air tout chouette. C’est bien d’apprendre qu’à 40 ans passé, tu découvres la littérature ado actuelle. C’est un genre qui s’est tellement bien développé et qui contient de si belles pépites 😊

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s