YOUNG ADULT

Le secret de l’inventeur – tome 1 : Rebellion – Andréa Cremer

le secret de l'inventeur tome 1

Le secret de l’inventeur – tome 1 : Rebellion – Andréa Cremer – Editions Lumen – traduction Mathilde Bouhon – 12 février 2015 – 414 pages – 15 €

Résumé :

Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné , naissance aux Etats-Unis d’Amérique… Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats cuirassés, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

Mon avis :

Coup de coeur  💞💞💞💞💞

Une mise en place rapide de l’intrigue qui se complexifie et des personnages qui prennent de la profondeur au fil des pages, un rythme actif qui va crescendo en tension et mystère, des questions qui trouvent des réponses tout en posant de nouveaux enjeux, tous les ingrédients pour une belle aventure livresque.

Contrairement à ce que l’on peut parfois reprocher aux premiers tomes d’une saga, dans ce tome 1 l’intrigue se met rapidement rapidement en place. Avec des faux airs de Terminator, dans un univers où les machines de l’Empire sèment la terreur, un groupe d’enfants, fils et filles de révolutionnaires américains, vivent cachés dans un réseau de grottes souterraines jusqu’à ce que leur entrée dans la majorité leur permettre de rejoindre le groupe des adultes révolutionnaires. Charlotte, 16 ans, est une jeune fille intrépide, qui sauve de la mort un jeune garçon amnésique et le ramène dans son clan, dirigé par son frère et dont les membres sont plutôt hétéroclites et mystérieux quant à leur passé. On est vite pris dans l’intrigue qui démarre très vite. L’obligation de partir, une mission au milieu des rangs de l’ennemi pour avoir certaines réponses, l’intrigue se complexifie et devient très palpitante. Les évènements s’enchaînent selon un rythme assez soutenu et c’est très plaisant à lire.

Les personnages sont très attachants, on en apprend un peu plus sur chacun d’eux au fil des pages et même les personnages secondaires prennent de l’ampleur et laissent augurer d’une intrigue à ramifications multiples fort intéressante et travaillée.

Pour un premier tome, l’auteure a su mettre tout de suite le lecteur dans le bain et attiser suffisamment sa curiosité pour avoir envie de découvrir la suite. On ne s’ennuie pas, il n’y a pas de lenteurs, de passages trop explicatifs, tout est orchestré très adroitement et même si certaines « clefs » de l’histoire sont assez convenues pour un roman ado, cela n’est absolument pas gênant et ce premier tome fut un excellente lecture qui m’a donné envie de poursuivre l’aventure aux côtés de Charlotte et ses amis.

Bref, une excellente mise en bouche d’une aventure à rebondissements.

Pour finir un petit mot sur l’auteure :

Résultat de recherche d'images pour "andréa cremer"

Andrea Cremer est née en 1978 dans le Wisconsin, où elle a passé son enfance à vagabonder dans la forêt. Professeur d’histoire, elle vit aujourd’hui à Manhattan, mais reste au fond d’elle-même une fille de la campagne. Si la passion de l’écriture la taraude depuis toujours, il aura fallu qu’elle soit immobilisée pendant douze semaines suite à une chute de cheval pour qu’elle s’attelle à la rédaction de «Nightshade». Une trilogie passionnante dans laquelle elle mêle avec talent suspense et amour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s