THRILLER

Anatomie d’un scandale – Sarah Vaughan

anatomie d'un scandale

Anatomie d’un scandale – Sarah Vaughan – Editions Préludes – 9 janvier 2019 – 448 pages – 16.90 €

Résumé :

Kate vient de se voir confier l’affaire de sa vie, celle qui accuse l’un des hommes les plus proches du pouvoir d’un terrible crime. Kate doit faire condamner James Whitehouse. Sophie adore son mari, James. Elle est prête à tout pour l’aider et préserver sa famille. Sophie doit trouver la force de continuer comme avant.

Comme avant, vraiment ? Quels sombres secrets dissimule le scandale, et à quel jeu se livrent réellement ces deux femmes et cet homme ?

ELLE VEUT LE DÉTRUIRE. ELLE VEUT LE SAUVER. LA VÉRITÉ EST UNE CHOSE DANGEREUSE.

Mon avis :

Anatomie d’un scandale est un thriller psychologique bien construit et captivant. Sous des airs de thriller classique et manquant singulièrement d’originalité se cache un récit palpitant aux personnages profonds, humains et mystérieux qui font tout l’intérêt de cette lecture.

Construit de manière assez classique en alternant les différents points de vue des personnages ainsi que les époques, le procès de James Whitehouse, bras droit d’un homme politique, accusé de viol par une de ses collaboratrice est l’occasion pour l’auteure de décortiquer en profondeur la question du consentement dans les relations sexuelles et des conséquences que cela peut avoir pour chacune des personnes concernées.

Les personnages sont le point fort de ce roman. Travaillés en profondeur ils sont très attachants et portent le récit lui-même très bien construit. J’ai été un peu perplexe au départ parce que je m’étais énormément attachée aux personnages, parce que j’étais captivée autant par le procès que par la période de la faculté, et surtout parce qu’au détour d’une page proche du milieu, j’ai deviné quelque chose qui m’a perturbée. Cela ne pouvait pas être aussi évident,… et là c’est le drame, tu te dis que non, l’auteure ne peut pas avoir fait ça, avoir servi un thriller classique et sans aucune originalité. C’est un mauvais moment à passer mais l’écriture est tellement fluide et les personnages tellement attachants que le plaisir de les suivre demeure. Et si l’intérêt de cette lecture était ailleurs et dépassait la simple question de la culpabilité ou non de James Whitehouse?

Et c’est là que l’auteure distille son talent et que cette lecture se révèle une excellente lecture. Outre l’intrigue très bien construite autour du procès, des témoignages, des ressentis de chacun des protagonistes jusqu’au verdict, l’auteure nous offre une histoire très dense et détaillée sur les relations humaines et la vision qu’on peut avoir de certaines personnes.

C’est un excellent thriller psychologique qui vous plonge au cœur d’un scandale anglais et dont je vous recommande chaudement la lecture.

Je remercie vivement la plateforme Netgalley et les éditions Préludes pour leur confiance

Pour finir un petit mot sur l’auteure :

Sarah Vaughan

Après des études d’anglais à Oxford, Sarah Vaughan s’est consacrée au journalisme. Elle a travaillé pendant onze ans au Guardian avant de publier « La meilleure d’entre nous », son premier roman, puis, en 2017, « La ferme du bout du monde ». Elle vit près de Cambridge avec son époux et leurs deux jeunes enfants. Anatomie d’un scandale est son troisième roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s