THRILLER

Le Manufacturier – Mattias Köping

le manufacturier

Le Manufacturier – Mattias Köping – Editions Ring – 25/10/2018 – 548 pages – 21.90 €

Résumé :

Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village de Croatie. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart-de-siècle plus tard, l’avocate Irena Ilić tente de remonter la piste jusqu’à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.

Le 1er avril 2017, les cadavres d’une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique le double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site Internet… Depuis quand sévit-il ? Prêt à transgresser la loi, le capitaine de police Vladimir Radiche s’empare de l’affaire qui sème la panique sur le pays, au risque de voir l’inimaginable s’en échapper.

Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe. L’avocate et le flic ont des intérêts divergents et sont prêts à se livrer une guerre sans merci. Emportés dans l’abîme du terrifiant conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, gangrené par la violence et la corruption, où les plus pourris ne sont peut-être pas ceux que l’on croit. Crimes contre l’humanité, meurtres en série, fanatismes religieux, trafics entre mafias sans scrupules, l’étau se resserre au fil des chapitres. Les égouts de l’Histoire finiront par déborder, et vomir des monstres trop vite oubliés.

N’ayez pas peur.

Oui, il y a tout cela dans Le Manufacturier. Non, il n’y a pas d’autre issue.

Mon avis :

Je ne garde pas mes livres lus, je les revends pour en acheter d’autres…je ne relis jamais un livre lu…voilà les 2 règles qui réagissaient ma vie de lectrice depuis plus de 20 ans… Mais ça c’était avant de lire Le Manufacturier. Non seulement je vais conserver précieusement ce thriller mais en plus je me sens capable de le relire rien que pour l’écriture, l’ambiance et les émotions procurées par cette lecture hors normes. Mattias Köping intègre directement ma liste de valeurs sûres, les auteurs dont je peux acheter les romans sans appréhension, ceux dont je sais qu’ils me feront passer un très bon moment livresque. Vous l’aurez compris il s’agit d’un énorme coup de coeur 💞💞💞💞💞💞

Le Manufacturier est une lecture, non plutôt une expérience livresque, hors du commun. Je ne suis pas un public averti, je lis en général des thrillers plutôt « classiques » mais l’horreur ne me fait pas peur et je dois avouer que j’ai kiffé cette tension, cette violence qui imprègnent cette histoire. Parce qu’il y en a de la violence dans cette histoire, oui, mais il ne s’agit nullement de mettre de la violence pour mettre de la violence, il y a une cohérence dans tout ce déferlement d’horreurs et tout ce que l’auteur a mis dans son récit a une utilité et sert l’intrigue. C’est du travail d’orfèvre et c’est hautement addictif (pour les plus sensibles, pensez à manger léger avant de lire…).

L’écriture est ciselée, directe, sans fioritures, percutante, l’auteur ne tourne pas autour du pot, n’enjolive pas les choses pour les rendre plus tolérables, il dépeint les situations telles qu’elles sont et c’est très plaisant à lire. Il n’y a pas de longueurs, chaque mot, chaque phrase a sa place et la succession des chapitres assez courts sur les différents protagonistes et les différentes « histoires » donne un rythme très fluide à cette lecture et un visuel très explicite. On lit un film (d’ailleurs j’ai lu sur le site de la maison d’édition que Netflix étudierait la possibilité d’une adaptation en film – qu’est-ce qu’il est bien ce Netflix !!!)

L’intrigue en elle-même est riche et dense. Elle est complexe et on ne peut absolument pas imaginer où l’auteur veut nous emmener. Il tisse les fils des différentes histoires qui vont se ramifier en une toile dans laquelle on se retrouve, nous lecteur, prisonniers, en apnée, avides de savoir ce qui va se passer et comment tout ça va finir.

Tout est magistralement orchestré et le travail de l’auteur sur l’Histoire est phénoménal. On sent la recherche et la profondeur dans le récit qui lui donne un aspect hautement réaliste et ce n’en est que plus captivant. J’ai tout adoré dans cette lecture qui m’a embarquée totalement et à laquelle je pense encore après avoir refermé le roman. C’est d’ailleurs la première fois que l’envie de relire un livre me taraude.

Bref, cette lecture fût un coup de coeur monumental, une claque, une histoire que je n’ai jamais eu envie de quitter et qui me hante encore.

Si vous faites partie des rares personnes qui ne l’ont pas encore lu, mais qu’est-ce que vous attendez nom de d…!!!!

Pour finir quelques mots sur l’auteur :

mattias koping

Né au Havre en 1972, Mattias Köping est un passionné de littérature Nord-américaine et de boxe anglaise, écrivain de littérature noire primé deux fois en 2018 pour son premier thriller, acclamé, « Les Démoniaques ». Le Manufacturier est son second thriller.

2 commentaires sur “Le Manufacturier – Mattias Köping

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s