POLARS/THRILLERS

Haut le choeur – Gaëlle Perrin-Guillet

haut le coeur 2

Haut le chœur – Gaëlle Perrin-Guillet – Editions Taurnada – 14 mars 2019 – 244 pages – 9,99 €

Résumé :

« Quand je sortirai, tu seras la première prévenue… Je saurai te retrouver. »
Depuis qu’Éloane Frezet, la tueuse en série la plus abjecte de ces dernières années, a prononcé ces mots, Alix Flament vit dans l’angoisse que la criminelle sanguinaire s’évade de prison…
Alors, quand la journaliste reçoit un coup de téléphone d’Éloane en pleine nuit, elle comprend que la meurtrière va honorer sa promesse…
Une promesse de sang…

Mon avis :

Haut le chœur est un thriller trépidant avec une intrigue qui démarre dés la première page et menée tambour battant sans aucun temps mort jusqu’au dénouement final. Une fois commencé, il est impossible de le lâcher. Alors que certains thrillers prennent un peu de temps à démarrer ce qui est normal pour poser les choses, ici l’auteure plonge directement le lecteur dans le feu de l’action. Il n’y a pas de détails superflus ni de longues descriptions, tout est centré autour de l’intrigue qui est vraiment au cœur de cette histoire.

La plume de l’auteure est concise et percutante, c’est un vrai régal.  Les phrases coulent d’une manière très fluide et donnent à la lecture un sentiment de vitesse fort appréciable d’autant plus dans les passages un peu tendus où on a l’impression que l’adrénaline des  personnages transpire à travers les pages pour nous imprégner.

Il n’y a pas de psychologie des personnages, à part celle de la vilaine qu’on découvre dans le profil qui en est fait à travers le rappel de ses méfaits avant son arrestation et des enregistrements d’entretien qu’elle a accordés à Alix. C’est vraiment une histoire basée sur l’intrigue en elle-même qui prend toute la place pour le plus grand plaisir du lecteur.

Le thème choisi est original et horrible. L’auteure se démarque par le thème choisi que je n’avais jamais lu ailleurs et qui fût une bonne surprise. A force de lire des thrillers, on s’habitue un certain type de « mobile » pour les méchants. Là, l’auteure s’est engagée dans une voie inédite, en tous cas pour moi, ca se tient et c’est terrifiant.

Tout est bien orchestré du début à la fin, c’est plaisant à lire et palpitant. Bref j’ai beaucoup aimé cette lecture 💞💞💞💞💞

Je remercie vivement Joël des Editions Taurnada pour sa confiance et pour m’avoir fait découvrir cette auteure que je ne connaissais pas. Passée complètement à côté de ce roman lors de sa sortie en 2014, j’espère que cette nouvelle vie chez les éditions Taurnada lui apportera le succès qu’il mérite.

Pour finir un petit mot sur l’auteure :

gaëlle perrin guillet

Née en 1975, Gaëlle PERRIN-GUILLET est secrétaire de mairie le jour et auteur de thriller la nuit. Depuis toujours amatrice de romans noirs, elle s’essaie à l’écriture en 2000. Après deux romans auto-publiés (le Sourire du diable en 2010 et Au fil des morts en 2011), elle participe à deux recueils des Auteurs du noir face à la différence (2012 – Éditions JIGAL et 2013 L’atelier Mosesu). Haut-le-chœur est son premier roman publié aux Editions Rouge Sang qui obtient le Prix du Polar 2014 Dora Suarez. Elle écrit ensuite Soul of London, premier roman d’une série d’enquêtes situées dans le Londres de la fin du XIXe siècle. Il paraît en poche chez Milady Thriller en septembre 2017. Avec Les Fantômes du passé, paru en 2018 chez City Editions, Gaëlle Perrin Guillet signe un nouveau volet de la série.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s