LITTERATURE CONTEMPORAINE

Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

tu comprendras quand tu seras plus grande

Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi – éditions Le livre de poche – 3 mai 2017 – 480 pages – 8.20 €

Résumé :

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence.

Mon avis :

Je n’avais jamais lu cette auteure mais j’avais envie de la découvrir vu tout le bien que ceux qui l’ont lue en disent alors quand je suis tombée sur ce titre à la médiathèque, j’ai saisi l’occasion…et je ne me regrette absolument pas tant la découverte fût belle.

Ralph Waldo Emerson a écrit « Notre plus grand mérite n’est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever à chaque fois ». C’est cette citation qui ouvre le début de ce roman et elle s’applique parfaitement à ce que vit Julia, l’héroïne de ce roman. Après avoir vécu un drame, cette parisienne part dans le sud pour prendre le poste de psychologue dans la maison de retraite Les Tamaris.

« Plus ma voiture avance, plus j’ai envie de reculer (…) Peut-être que personne ne me remarquera si je fais demi-tour (…) Le derniers pas qui me séparent de l’entrée durent une éternité. Une marche. Je peux encore partir. Deux marches. Il me suffit de regagner ma voiture. Trois marches. Personne n’en saura rien, après tout.

– Entrez, nous vous attendions!

Je n’ai pas le temps d’atteindre la porte qu’une femme apparaît dans l’encadrement.(…) Je cherche mentalement une issue de secours, une excuse pour fuir, mais rien ne vient. Alors, je souris poliment, lui tends la main et la suis vers mes huit prochains mois« 

Dès les premières phrases j’ai accroché au ton très pétillant et teinté d’humour que l’auteur met dans les pensées de Julia et je n’ai pas réussi à le lâcher. Le rythme est ultra dynamique grâce à des chapitres extrêmement courts qui donnent envie de lire le suivant. Ce roman est comme un paquet de m&m’s, on le commence en se disant qu’on en prend un et puis finalement on se retrouve au bout du paquet qu’on a dévoré sans s’en rendre compte tellement c’est bon. Et c’est exactement ça, on avale les chapitres les uns derrière les autres en suivant la vie et les péripéties de Julia dans la maison de retraite, ses rencontres avec les pensionnaires, son immersion dans leur vie rythmée par les épisodes de Plus belle le vie, les séances de gymnastique douce, sa vie en communauté avec les autres membres du personnel. C’est drôle et émouvant à la fois, c’est très bien amené, on savoure tous les petits moments de bonheur, d’émotion et de situations cocasses parfois avec un plaisir immense.

L’auteure nous montre également, certes de façon peut-être idéalisée, que les maisons de retraite ne sont pas forcément des mouroirs et que les personnes âgées peuvent encore y vivre de belles histoires.

En tous cas, j’ai pris un énorme plaisir à lire ce roman qui fait sourire bien plus souvent qu’il ne fait pleurer. C’est un excellent moyen pour passer un très bon moment de détente et de plaisir livresque. A lire absolument !!!

2 commentaires sur “Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

  1. Ma première rencontre avec Virginie GRIMALDI et jamais je n’ai manqué un rendez-vous avec ses romans… J’attends le prochain avec impatience. Je compte les jours.
    J’adore la structure de ses histoires, j’aime sa sensibilité…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s