POLARS/THRILLERS

La vérité sur Frankie de Tina Uebel

paru le 23.01.2013 chez Ombres noires – 374 pages

Quatrième de couverture :

« Christoph, Judith et Emma sont étudiants. La vie s’offre à eux… jusqu’à ce que leur route croise celle du charismatique Frankie. Ensemble, ils passent un été de rêve. Un jour, Frankie confie à Christoph qu’il appartient aux services de l’anti-terrorisme. Il a besoin de son aide. Crédule, Christoph accepte une première mission. L’engrenage est en place. C’est bientôt au tour de Judith et d’Emma de se laisser convaincre et de s’imaginer traquées. Disparaître et faire aveuglément confiance à Frankie devient la seule solution. Commencent alors des années de cavale, mais aussi de sévices physiques et psychologiques. » 

Mon avis :

Une lecture quelque peu décevante

Tout d’abord je tiens à remercier Babelio et les éditions Ombres Noires pour m’avoir permis de découvrir un thriller allemand et un nouvel auteur quand bien même le résultat n’est pas probant.

Une couverture tout simplement magnifique et une quatrième de couverture bien mystérieuse ont suffi à me convaincre de postuler pour ce roman dans le cadre de la dernière opération Masse Critique organisée par Babélio. Et imaginez ma joie quand dans ma boîte mail est apparu le résultat : j’étais sélectionnée pour recevoir ce petit bijou.

Tout était bien parti. La construction, originale, de ce roman, une écriture simple mais dynamique laissaient présager une intrigue palpitante. En effet, les trois personnages principaux du roman, Christoph, Judith et Emma nous racontent chacun à leur tour leur histoire avec Frankie. Et quand je dis « nous », on a vraiment l’impression qu’ils nous parlent puisqu’on les trouve dans une salle où ils racontent leurs aventures en s’adressant à quelqu’un dont on ne sait rien (flic, journaliste, donnez libre court à votre imagination) mais dans la peau duquel on se retrouve fatalement au bout d’un certain moment. Chaque chapitre est consacré à l’un des trois, et toujours dans le même ordre même si certains chapitres sont plus courts que d’autres. Comme chaque personnage nous raconte sa version, apparaissent au fil des pages des contradictions et des différences de points de vue qui rajoutent au mystère et font espérer une révélation finale époustouflante.

Seulement voilà, au bout d’un moment, le récit s’essouffle et perd en action. On n’en sait pas plus sur le fameux Frankie et l’on peine à comprendre comment sans être présent physiquement il a pu exercer un tel pouvoir sur nos trois victimes. 

Je ne me suis pas non plus attachée aux personnages que j’ai trouvés plutôt fades ce qui a rendu ma lecture plutôt fastidieuse sur la fin. J’aurai aimé qu’ils soient un peu plus « fouillés » en ce qui concerne leur personnalité et les raisons plus profondes qui les ont poussés à croire ce que Frankie leur disait.

Bref, c’est un roman qui avait bien démarré mais qui n’a pas su tenir ses promesses sur la longueur. Dommage !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s