LITTERATURE CONTEMPORAINE

Un livre de martyrs américains – Joyce Carol Oates

Un livre de martyrs américains de Joyce Carol Oates paru aux éditions Philippe Rey le 5.09.2019 et chez Points le 1.10.2020 – traduction Claude Seban

Résumé :

2 novembre 1999. Luther Dunphy prend la route du Centre des femmes d’une petite ville de l’Ohio et tire sur le Dr Augustus Voorhees, l’un des  » médecins avorteurs  » de l’hôpital. De façon remarquable, Joyce Carol Oates dévoile les mécanismes qui ont mené à cet acte meurtrier et offre le portrait acéré d’une société ébranlée dans ses valeurs profondes. Entre les fœtus avortés, les médecins assassinés ou les  » soldats de Dieu  » condamnés à la peine capitale, qui sont les véritables martyrs ?

Mon avis :

Je m’étais déjà essayée à la lecture des romans de Joyce Carol Oates (Mère disparueFille noire, fille blanchePetite soeur mon amour) sans que cela soit un grand succès. Et pourtant je me suis lancée dans Un livre de martyrs américains, cette pavasse de 860 pages, après avoir lu les avis très positifs des copines sur Instagram. Pour ne pas prendre trop de risque je l’ai emprunté à la bibliothèque mais j’ai tellement aimé cette lecture que je vais m’acheter soit le grand format d’occasion soit la version poche sortie en fin d’année 2020 chez Points.

Un livre de martyrs américains c’est une plongée en profondeur dans un sujet qui, aux Etats-Unis, est au cœur d’une profonde opposition entre les pro et les anti : l’avortement, qui depuis l’arrêt Roe v. Wade de la Cour suprême, en 1973, est considéré par la Justice américaine fédérale comme relevant du droit à la vie privée protégé par le IVe amendement. Chaque Centre de femmes ou clinique pratiquant les avortements est la cible de manifestants pro-vie qui peuvent être parfois très violents, la protection tant des femmes qui veulent s’y rendre que des médecins qui y pratiquent est devenue une nécessité…bref, c’est un sujet très sensible et c’est avec beaucoup d’intelligence, de subtilité que Joyce Carol Oates le traite dans ce roman qui, bien que très dense, se lit assez facilement et sans qu’à aucun moment un quelconque sentiment d’ennui ne vienne ternir cette lecture.

L’autrice décortique admirablement bien tous les aspects de cette guerre qui fait rage entre les deux camps, sans aucun jugement elle nous présente tous les personnages en toute objectivité, et les conséquences que les actes des uns ont eu sur la vie des autres. Comment Luther Dunphy, charpentier, fervent croyant a t-il pu en arriver à commettre l’irréparable en tuant « son prochain »? Comment sa famille, sa femme et ses enfants et aussi la famille et les enfants du médecin assassiné ont-ils vécu après ce drame?

C’est passionnant, remarquablement bien écrit et quelle que soit notre position sur le sujet, c’est une lecture qui fait réfléchir. L’autrice analyse tout en profondeur, la façon dont se déroule le procès et les moyens de défense présentés par les défenseurs de Luther, les conséquences sur les familles des deux côtés, les attentes, les déceptions. Comment vivre tant que tout n’est pas réglé. Les filles des deux hommes, Dawn Dunphy et Naomi Vorhees n’avaient qu’une dizaine d’années quand elles ont chacune perdu leur père. Et la deuxième partie qui est consacrée à leurs vues respectives est particulièrement touchante et émouvante.

Bref, j’ai beaucoup aimé cette lecture poignante et émouvante sur un sujet difficile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s