HISTORIQUE·POLARS/THRILLERS

La jeteuse de sort – Peter Tremayne

La Jeteuse de sort – Peter Tremayne – traduction Corine Derblum
éditions 10/18 – 19/08/2021 – 396 pages

La jeteuse de sort est le 31ème tome d’une série de romans policiers historiques écrit par Peter Tremayne et paru aux éditions 10/18 qui met en scène Soeur Fidelma, une femme avocate qui mène des enquêtes dans l’Irlande du VIIème siècle. Je ne connaissais pas du tout cette série dont j’ignorais l’existence lorsque j’ai craqué sur la couverture et le résumé de ce roman qui est sorti le 19 août 2021. Quand j’ai découvert qu’il s’agissait d’une série j’ai hésité à différer ma lecture pour commencer par le 1er tome car j’aime suivre les tomes dans l’ordre pour avoir tous les aspects de l’évolution de la vie des personnages mais ne sachant pas si j’allais aimer, j’ai fait le choix de lire ce 31ème tome, d’autant plus que Babelio précise dans la fiche du livre qu’il peut être lu indépendamment des précédents. Après lecture, je peux certes confirmer que le fait de ne pas avoir lu les précédents n’empêche pas la compréhension de l’intrigue mais il est fait référence à des enquêtes précédentes avec des notes de bas de page donnant le titre du tome concerné et j’ai bien peur, même si ne les ayant pas lus je ne peux l’affirmer avec certitude, qu’il y ait quelques révélations sur les coupables des tomes en question. Et encore plus gênant, il y a quand même un contexte général « politique » avec des conflits entre différents clans et qui, me semble-t-il, auraient été plus compréhensibles si j’avais lu les tomes précédents.

Après cette longue introduction venons-en au principal intérêt de cet article : ai-je aimé cette lecture? et bien oui, j’ai énormément aimé cette lecture, malgré mes lacunes dues à l’ignorance des tomes précédents.

On est donc avec Fidelma et ses compagnons qui doit se rendre dans une abbaye où l’abbé a signalé la disparition de la princesse Gelgéis, la fiancé du frère de Fidelma, Colgù le roi de Muman et de son intendant ainsi que la mort de leur garde. Et cette mission va conduire Fidelma et ses compagnons dans une enquête beaucoup plus complexe mettant en jeu la paix du royaume.

C’est très rythmé, au gré de ses différentes conversations avec les protagonistes de ce mystère, Fidelma met en évidence de nouvelles questions et afin d’y répondre, elle doit se déplacer et rencontrer de nouvelles personnes, mettant en jeu sa propre vie. J’ai énormément aimé cette histoire qui se révèle être une véritable toile d’araignée avec différentes petites énigmes et qui se complexifie au fur et à mesure des pages qui se tournent et qui devient de plus en plus prenante et addictive au fur et à mesure de notre avancement. J’ai énormément aimé le personnage de Fidelma, une femme pugnace au fort caractère qui n’a peur de rien et qui , quoi qu’il arrive se tient toujours droite et cherche à faire éclater la vérité. J’ai aimé le petit côté Agatha Christie et Perry Mason dans la construction de l’intrigue avec la résolution de l’énigme sous forme d’un procès où tous les protagonistes sont présents et où Fidelma déroule complètement le fil de l’intrigue pour annoncer qui est le coupable. J’adore ce genre de construction. Et ici encore plus car c’est beaucoup plus abouti, plus dense et cohérent.

Le fort contexte historique est aussi un atout majeur de cette intrigue avec d’une part l’émergence de la justice puisque Fidelma est avocate et c’est hautement intéressant pour la passionnée de droit que je suis de voir comment le système judiciaire existait déjà à cette époque sous une forme plutôt avancée pour l’époque et d’autre part la présence forte des mythes et croyances celtiques .

Cette première découverte de l’univers de Peter Tremayne et de cette série a été une très belle expérience, une lecture passionnante qui m’a donné envie de la reprendre depuis le début pour apprécier chaque évolution tant du personnage de Fidelma que du contexte historique.

Il y aura donc très bientôt de nouvelles lectures des enquêtes de Fidelma (ma wish list est en PLS depuis samedi soir car se prendre comme ça d’un coup 30 titres dans la page ça fait mal 😉 )

Un commentaire sur “La jeteuse de sort – Peter Tremayne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s