FANTASTIQUE / SCIENCE FICTION·YOUNG ADULT

Les filles qui ne mouraient pas – Kiran Millwood Hargrave

Les filles qui ne mouraient pas de Kiran Millwood Hargrave paru aux éditions Michel Lafon le 14 octobre 2021 – traduction Anne Delcourt – 320 pages

J’ai découvert la plume de Kiran Millwood Hargrave avec la lecture de son roman Les graciées paru le 20 août 2020 aux éditions Robert Laffont dans leur collection Pavillons et ce fût une excellente découverte, une histoire qui m’a emportée et que j’ai énormément aimée. Alors quand j’ai découvert qu’elle sortait un nouveau roman je me suis jetée dessus dès sa parution et aussitôt reçu aussitôt lu…. et adoré.

On suit deux jeunes filles, Kizzy et Lillai, des jumelles qui vivaient dans une communauté de Voyageurs. Leur mère était une dresseuse d’ours et elles se destinaient à la même vie. Mais le destin en a décidé autrement. Une nuit, la veille du jour de leurs prédictions, ce moment où selon la tradition de leur communauté elles auraient dû savoir quel serait leur avenir grâce à la « lecture » de leurs lignes de main, leur campement est sauvagement attaqué par un groupe d’hommes qui emmène les filles dans un château où elles sont réduites en esclavage sous la menace d’un mystérieux et cruel Dragon.

J’ai autant aimé cette lecture que ma précédente, même un peu plus. Retrouver la si belle plume de l’autrice, toute douce, travaillée tout en restant fluide et qui fait passer beaucoup d’émotions a été un vrai plaisir. L’autrice réussit à instiller une tension constante pendant toute la lecture car on sent bien la menace qui plane au dessus de leur tête et on tremble avec les personnages à chaque évènement qui vient bouleverser leur univers. Les relations qui se nouent entre Lillai, Kizzy et les « pensionnaires » du château, les prédictions qu’on leur a faites, les évènements qui se déroulent sous nos yeux, tout est magistralement orchestré, c’est prenant, angoissant et on a hâte de voir comment tout cela va finir.

Et si on sait déjà qu’il va être question de vampires, la façon dont l’autrice nous embarque dans cette histoire est merveilleusement bien construite. Tout en subtilité, l’autrice intègre dans son histoire des sujets très sensibles et émouvants, tels que les relations amoureuses, la différence, les classes sociales, tout ce que j’aime dans mes lectures.

J’avais énormément aimé Les graciées, j’ai adoré Les filles qui ne mouraient pas qui est tout aussi merveilleusement écrit et dans lequel l’autrice prend son temps pour installer ses personnages, son univers et alpaguer son lecteur. La seconde moitié du roman est plus rythmée et tout ce que l’autrice a mis en place se révèle et c’est magnifique.

J’ai été comme Lillai et Kizzy, kidnappée par les pages de ce roman et j’ai adoré. Je ne peux que vous recommander de découvrir la plume de Kiran Millwood Hargrave, si vous aimez les histoires profondes et émouvantes, vous ne serez pas déçus.

Un commentaire sur “Les filles qui ne mouraient pas – Kiran Millwood Hargrave

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s